Pourquoi "Le Galline Felici"?

Il y a presque dix ans, à coté du terrain de Roberto Li Calzi, un des fondateurs de la coopérative, il y avait une production d'œufs. Dans l'usine les poules vivaient dans de petites cages, coincées dans le mécanisme de la production industrielle. Un jour l'usine ferma et mit en vente les poules pour un prix modique. Roberto acheta quelques-unes de ces poules et les mit en liberté dans ses champs.

Les poules étaient terrifiées! Arbres, herbes, terre pour courir, elles n'avaient eu jamais tout ça!

Mais en quelques temps, elles ont commencé à s'habituer à ce nouveau monde. A manger les herbes et les petits vers, à dormir sur les arbres, à pondre cachées derrière les pierres.

De jour en jour les poules devinrent heureuses.

Quand Roberto commença à travailler dans le réseau des GAS (presque des AMAP) il s'est senti comme une de ces poules. Il sortait d'un système commercial  agroindustriel où les produits de la terre sont des marchandises, les agriculteurs deviennent des fournisseurs, les arbres, des moyens de production considérés en fonction de leur prix. Il entrait dans un monde fait de personnes intéressées à son travail, à ses oranges et aussi à sa vie.

Quand les demandes des GAS devinrent supérieurs à la production de ses champs, Roberto appela des amis de confiance, qui partageaient avec lui les pratiques de l'agriculture biologique et ils ont fondé ensemble la coopérative. Quand ils ont choisi un nom, ils ont décidé de s'appeler Le Galline Felici, les poules heureuses, comme les poules de chez Roberto.

Les producteurs des Le Galline Felici sont tous de petits producteurs, tous en régime d'agriculture biologique bien que certains aient décidé de quitter la certification car elle est devenue une pratique bureaucratique plutôt qu'un vrai contrôle dans les champs.

Nous produisons en fonction de la saison et du climat et de nos capacités. Souvent nous devons faire des modifications et ajuster des commandes. Nous savons que c'est du travail en plus pour ce qui font l'effort de partager et de distribuer les produits et on est désolé! mais d' un autre côté c'est la garantie de l'honnêteté de notre travail.

Nous ne faisons pas de commerce. Nous vendons le produit de nos terres et de notre travail. Le prix est décidé entre les participants de la coopérative et dans un dialogue continu avec les amis des GAS et des AMAP. Les prix sont décidés pour vous garantir un bon prix mais aussi de rémunérer de façon juste les producteurs et les travailleurs.

Nous nous sentons  membres d'une réseau national et (à présent) international. Nous participons aux rencontres nationales de l’économie solidaire, nous sommes les fondateurs du réseau Sud-Italie, nous participons à des expériences internationales comme le forum de Nyeleni. Nous promouvons et favorisons la naissance et la croissance des groupes d'achat mais aussi des groupes de producteurs, même s'il sont " la concurrence" car nous pensons que concourir signifie "courir avec" et non "courir contre".