TRAVAILLER MOINS TRAVAILLER TOUS

TRAVAILLER MOINS TRAVAILLER TOUS

(une synthèse comme proposition pour l'assemblée)

Le CdA du 26 avril 2017, auquel ont participé :

  • Tous les 5 membres de la direction
  • 4 membres
  • 5 employés, desquels 3 sont membres
  • Un poussin
  • Un stagiaire d’El Salvador

 

Nous avons relevé:

  • l’insoutenabilité “humaine” de la charge de travail actuelle de beaucoup de nos employés, en particulier durant les phases cruciales de la campagne
  • le peu de temps à disposition des employée/membres pour les soins et l’attention à leurs exploitations agricoles avec un dépérissement de celles ci
  • le peu de cohérence de cette situation avec le principe de “bonheur” qui se trouve dans notre nom et logo
  • le risque de commettre des erreurs de la part des ouvriers, dans de telles conditions, et la certitude de l’usure humaine
  • la sous-utilisation de certaines ressources humaines et l’opportunité de valoriser au mieux certaines capacités
  • la nécéssité d’étendre les réseaux sociaux desquels nous faisons partie ou que nous avons contribué à construire et d’approfondir les liens avec le territoire. Et aussi développer ultérieurement les projets sociaux desquels nous sommes promoteurs dans une optique de développement du Bien Commun
  • l’opportunité que la gestion opérative et des projets du Consorzio soit confiée, pour autant que possible, de préférence aux membres, qui en tireraient ainsi une part de revenus, justement, de la gestion de la Maison Commune

 

après une longue discussion, s’est mis d’accord sur les points suivants qui seront soumis à la discussion générale en assemblée les 20 et 21 avril, en vue, entre autres des développements futurs du Consorzio:

  1. Développer la dotation et la connaissance des moyens informatiques et favoriser les interconnexions entre les différents secteurs opérants du Consorzio, afin d’optimiser les processus et réduire les couts
  2. Réduire la charge de travail pour tous les employés, en particulier pour les employés/membres, avec une réduction proportionnelle des salaires
  3. Redistribuer la charge de travail entre un plus grand nombre de membre, si possible, suite à une formation adaptée aux besoins qui sui serait à démarrer tout de suite là elle n’a pas encore commencé
  4. Et/ou confier une partie du travail à des employés externes, là où il n’y aurait pas de membres intéressés et suffisamment qualifiés et/ou qualifiables
  5. Déléguer un ou plusieurs employés (si possibles membre(s)) pour poursuivre et développer des projets sur le territoire avec les écoles, en collaboration avec des autres réalités, publiques, privées et associatives, siciliennes
  6. Déléguer un ou plusieurs employés (si possible membre(s)) pour suivre et développer les projets avec les réseaux, nationaux, européens et mondiaux, qui s’occupent de sauvegarde des bien communs, défense des territoires et de la démocratie, valorisation de l’agriculture paysanne, Economie Solidaire, etc.
  7. Impliquer et former tous les membres et poussins dans notre rôle d’agent de la transformation sociale

 

VIABILITE ECONOMIQUE:

Les ressources pour réaliser ces opérations dériveront de:

  • Une partie des 2% de chiffre d’affaire destiné à la responsabilité sociale de l’assemblée de printemps 2016, jusqu’ici pas encore complètement utilisé
  • L’autoréduction des salaires des ouvriers opérants, proportionnelle à la réduction de travail, comme cela s’est déjà produit dans la passé
  • Participation à des projets publics